Guy-Fleury NTWARI – L’Union africaine et la promotion de la paix de la sécurité et de la stabilité en Afrique

M. Guy-Fleury Ntwari soutiendra à l’Université Jean-Moulin Lyon 3, le lundi 1er décembre 2014 à 14h30, une thèse sur le sujet : L’Union africaine et la promotion de la paix de la sécurité et de la stabilité en Afrique (dir. Stéphane Doumbé-Billé).

 

 

Jury:  

Madame le Professeur Laurence BOISSON DE CHAZOURNES, Rapporteur, Université de Genève

Monsieur le Professeur Alain ONDOUA, Rapporteur, Université de Poitiers/Agence universitaire de la Francophonie

Monsieur le Professeur Olivier CORTEN, Suffragant, Université Libre de Bruxelles

Monsieur le Professeur Philippe LAGRANGE, Suffragant, Université de Poitiers

Monsieur le Professeur Stéphane DOUMBÉ-BILLÉ, Directeur de thèse, Université Jean Moulin Lyon 3

 

Résumé :

La promotion de la paix, de la sécurité et de la stabilité est un objectif fondamental de l’Union africaine, l’Organisation continentale panafricaine. Cet objectif constitue désormais une fonction juridique essentielle pour laquelle a été mise en place au sein de l’Organisation un mécanisme approprié : l’architecture de paix et de sécurité (APSA). Bâtie sur une articulation juridique actualisée, au cœur de laquelle se trouve le Conseil de paix et de sécurité, cette fonction se trouve placée dans des conditions juridiques, devant permettre à l’Union africaine d’agir efficacement dans les situations d’atteinte à la paix, à la sécurité et à la stabilité. Plus d’une décennie après la mise en place de la nouvelle Organisation, le caractère fondamental de cette fonction pousse dès lors à s’interroger sur sa place exacte, à la lumière des capacités de l’Organisation à l’assurer à l’épreuve des faits. Cette interrogation éclaire les conditions d’émergence de la fonction mais place sa dynamique de mise en œuvre dans un contexte ambivalent marqué tout à la fois par le caractère extensif des compétences de l’Organisation dans ce domaine mais également par la portée limitée de celle-ci face à la multiplication des conflits.

Crises et défis du droit public

La section française d’ICON-S (International Society of Public Law) organise, le 5 juillet 2024 à l’Université Paris Nanterre, ses premières rencontres consacrées au thème :

Lire la suite