Appel à communications jeunes chercheurs : «Le nouveau pacte sur la migration et l’asile : un «nouveau départ» pour la politique européenne d’asile ?»

En vue de l’organisation d’un séminaire de jeunes chercheurs (doctorants et docteurs), le laboratoire Droit et changement social de l’Université de Nantes lance un appel à communications sur le thème : « Le nouveau pacte sur la migration et l’asile : un « nouveau départ » pour la politique européenne d’asile ? ».

La journée de séminaire aura lieu le vendredi 21 mai 2021, à l’Université de Nantes.

Appel à communications Séminaire jeunes chercheurs – Le nouveau pacte sur la migration et l’asile

Cette journée de séminaire est ouverte aux jeunes chercheurs (doctorants et docteurs) en droit travaillant sur le système européen d’asile. Elle vise à leur offrir un espace et un moment d’échanges et de réflexion, l’opportunité de présenter une communication orale et de la soumettre à la discussion, de croiser les regards, et, le cas échéant, de créer les prémisses d’un réseau de jeunes chercheurs. En pratique, lors de cette journée de séminaire (qui sera non ouverte au public), plusieurs sessions thématiques se succèderont. Chacune d’elles comptera plusieurs jeunes chercheurs et un chercheur confirmé. Chaque jeune chercheur présentera une communication qui fera ensuite l’objet d’une discussion avec le chercheur confirmé, puis avec l’ensemble des participants au séminaire. Les participants verront leurs transport et hébergement pris en charge.

L’appel à communications complet (ci-dessous) contient une liste de propositions de thèmes pour les contributions des candidats.

Les propositions de communication de 2 pages maximum doivent être rédigées en français ou en anglais et sont à adresser au plus tard le 4 janvier 2021 à l’adresse suivante : seminairejeuneschercheursnpma@gmail.com. L’auteur de la proposition est invité à joindre également un CV.

Les réponses seront communiquées au plus tard le 18 janvier 2021. Pour les propositions de communication retenues, un projet de contribution (de 8 000 à 10 000 mots) devra être envoyé au plus tard le 14 mai 2021 pour transmission aux discutants.